Indemnisation légale des victimes d’un accident routier
6 février 2020
Prendre un rendez-vous avec un avocat : quelle est la meilleure option ?
26 juin 2020

Ordinateur Portable, Bureau, Main, Écrit, D'Affaires

Le conseiller en entreprise, nommé parfois comme consultant, peut agir au sein d’une entreprise de très nombreuses façons, et pas uniquement quand celle-ci est au plus bas ! En ce qui concerne son coût, il varie du simple au double selon son niveau d’expertise, mais également de son lieu d’intervention. Par exemple, un conseiller en entreprise sur Arras n’aura pas forcément le même coût qu’un spécialiste se trouvant sur Paris. Je vous explique.

Dirigeant et conseiller d’entreprise : Chacun son rôle

Des salaires convenables, des conseillers d’entreprises toujours plus diplômés, le secteur du Conseil est en pleine expansion. Au cours de l’anné 2017, les cabinets de conseil ont recruté pas loin de 25% de nouveaux consultants. Parfois jugé comme celui qui empêche de tourner en rond, surtout quand celui-ci est recruté pour une mission d’organisation, néanmoins, le conseiller en création d’entreprise contribue surtout à atteindre les objectifs fixés par un supérieur, en s’aidant de ses expériences vécues dans d’autres entreprises.

Les missions en question doivent répondre à un besoin du dirigeant d’entreprise lorsque les compétences de celui-ci sont arrivées à leurs fins. Les missions données au conseiller sont souvent en rapport avec la stratégie, l’organisation, le management, l’opérationnel (juridique, commercial, finance, marketing, etc). Il est donc primordial pour le patron de l’entreprise de savoir pourquoi il désire faire appel à un conseiller d’entreprise, et à quelles questions il devra répondre dans sa lettre de mission.

Le conseiller en entreprise : Une profession de plus en plus connu

On pense trop souvent, à tort, que la venue d’un conseiller en entreprise n’arrive qu’au moment où les choses deviennent drammatiques. Le conseiller en entreprise serait alors seulement un professionnel pour les situations urgentes, un recours de la dernière chance pour relever un chiffre d’affaires en chute ou faire face à une faillite. Le rôle du conseiller en entreprise est aussi de vous accompagner dans votre projet d’entrepreneur, de vous prévenir des maux qui pourraient atteindre votre entreprise. Il permet d’envisager l’avenir plus sereinement. Quel est le véritable but du conseiller en entreprise ? Écouter et comprendre vos besoins mais également vos idées pour l’avenir, et vous donner un avis objectif sur la façon d’entreprendre vos projets.

Le conseiller réservé pour les grandes entreprises ?

L’autre étiquette qui colle au métier de conseiller est qu’il serait uniquement réservé aux grosses entreprises qui unissent à la fois le budget et les ambitions propres à attirer l’attention du spécialiste. C’est totalement faux ! Les grandes entreprises, alliant justement un nombre suffisant de cadres et d’experts de toutes sortes, n’ont pas forcément besoin de faire appel à un conseiller. Contrairement à ce qu’elles pourraient croire, les TPE et PME constituent une part importante de la “cible” des conseillers.

Comment le conseiller en entreprise procède t-il ?

Pratiquer le métier de conseiller, c’est avoir un bon esprit d’analyse et un peu de créativité. Un conseiller d’entreprise doit avoir certaines qualités et prendre en compte tous les aspects de l’environnement de l’entreprise qu’ils soient internes ou externes. Le conseiller précise la demande du dirigeant, il entre en contact avec l’équipe pour recueillir le plus d’informations possible dans l’opérationnel. Ensuite, il organise son travail en tenant compte des exisgences de chacun, tout en y apportant un “petit plus” au dirigeant. Il énonce des solutions, les présente et déroule les actions qui seront à accomplir sur un court ou long terme.

Le conseiller est donc là dans le but de vous accompagner dans toutes les étapes de votre entreprise dès son commencement. Qu’il s’agisse d’un conseil comptable, juridique, managérial ou bien fiscal, un bon conseiller en entreprise doit être capable de répondre précisément à votre demande, dans le respect de la “philosophie” de votre projet, tout en conservant un langage et un mode opératoire qui vous soit facilement compréhensible, et dont vous pourrez suivre toutes les étapes. Si vous pensez que le conseiller d’entreprise ne converse qu’en jargon et ne fait qu’exécuter des méthodes prè faites vantées dans les best-sellers mis en rayons dans les librairies, vous avez tort ! Ou du moins, cette vision ne se confirme que pour les “mauvais” conseillers en entreprise.

Conseiller en entreprise veut forcément dire facture salée ?

Il est assez compliqué d’établir un coût moyen pour l’ensemble des consultants. Cependant, une règle doit toujours être appliquée pour le dirigeant d’entreprise : le plus important n’est pas ce que coûte le conseiller, mais ce qu’il peut apporter à votre entreprise. Il peut s’agir aussi bien d’une réduction de vos charges, d’une élévation des bénéfices, ou bien d’une amélioration des rapports dans votre équipe salariale, qui se traduira à court ou long terme par une meilleure productivité, et donc, là également, d’une évolution positive de votre chiffre d’affaires. L’important, pour vous, est de savoir clairement quels sont vos besoins, et d’être certain que la facture présentée par votre conseiller ne soit pas plus importante que les bénéfices attendus après son travail.

Comme tout prestataire de services, le conseiller vous fera un devis adapté à votre demande selon l’importance de la tâche que vous désirez lui soumettre et selon le secteur. Car en toute logique, un conseiller en entreprise sur Arras n’aura pas le même coût qu’un spécialiste se trouvant sur dans une grande ville.

Quels sont les tarifs d’un conseiller d’entreprise à Arras ?

Généralement, la fourchette de tarif appliqué par les conseillers d’entreprise à Arras est assez large : entre 800€ par jour pour un conseiller qui débute et jusqu’à 2200€ par jour pour un expert expérimenté. Quoi qu’il en soit, rien ne vous empêche d’effectuer une négociation avec le conseiller : exposer vos attentes et vos éventuelles difficultés financières. Proposez-lui par exemple un prix fixe assorti d’un pourcentage sur les bénéfices qu’il vous permettra d’acquérir, et surtout, établissez précisément la mission que vous désirez lui confier, avec ses différentes étapes et les moyens mis en œuvre, ainsi, évidemment, qu’un devis qui sera soumis à votre validation.

Comment se justifie le tarif d’un conseiller en entreprise ?

  1. Le conseiller possède une expérience supplémentaire. Il peut apporter un plus à votre entreprise
  2. Il arrive que les missions du conseiller dépassent parfois le planning mis en place. Le temps supplémentaire devra être payé par l’entreprise
  3. Selon les activités, la zone géographique (Arras, Paris, Lyon, etc.), les actions à mener, le diplôme obtenu, les conseillers se positionnent très souvent sur le même niveau de tarification

Si le conseiller en entreprise n’a pas d’obligation de résultats, il devra cependant s’imposer une obligation de moyens pour être considéré comme un professionnel sérieux et surtout indispensable. Le plan d’attaque doit être établi entre le conseiller et le dirigeant de l’entreprise !

Si les tarifs du conseiller en entreprise peuvent paraître excessifs pour beaucoup d’entreprises, ils doivent néanmoins être considérés par rapport aux bénéfices apportés par ce professionnel. Il peut donc être un investissement plus que rentable pour votre entreprise… à condition de rester attentif et prudent !